Je rêvais d’être une star… jusqu’à Wikipedia

Je rêvais d'être une star jusqu'à Wikipedia

Qui n’a jamais rêvé d’être une star ? De frimer devant des dizaines de photographes sur un tapis rouge, de recevoir l’amour d’une foule en délire perchée sur une scène, de se vautrer dans des hôtels 10*, de voir sa trombine et son nom en lettres géantes sur un écran de cinéma, de se faire courtiser par les hommes les plus beaux, les plus riches et les plus intelligents de la planète ??? Que les menteuses lèvent le doigt !

Ok, personne. Moi aussi quand j’étais gamine, ado et même plus tard, j’ai regardé avec envie les étoiles du show biz à la télé, au ciné et dans les magazines en me disant : aaaaahhh, si seulement j’avais une vie aussi merveilleuse… Et je me demandais pourquoi ces gens avaient autant de veine et pas moi.

Enfin, je me le suis demandé jusqu’à l’apparition des moteurs de recherche et de Wikipédia.

Wikipedia t'aide à ne plus envier personne

Depuis quelques années, la biographie des stars étant à portée de clic, j’ai pris l’habitude de consulter leur profil sur Wikipédia. Au début c’était juste pour prolonger le plaisir d’un film, d’une belle chanson, d’un roman génial : c’est qui cet auteur drôlissime, cet acteur canon, cette chanteuse inspirée ? D’où vient-il/elle ? Qu’est-ce qu’il/elle a fait d’autre ? On trouve généralement toutes ces réponses sur Wikipédia. Malheureusement, on ne trouve pas que ça.

Lire aussi : Quand tu ne comprends plus rien, écoute l’univers !

Sur Wikipédia, il y a aussi et peut-être surtout la rubrique « Vie privée » et c’est là que le rêve en prend un coup : enfance malheureuse à cause de parents absents ou indignes, addictions, dépressions, perversions, suicide, mort (très) prématurée, harcèlement, exploitation, manipulation, etc. la liste des maux qui s’abattent sur la tête des stars durant leur vie – souvent courte – évoque davantage l’enfer que le paradis.

J’ai alors regardé autour de moi et j’ai souvent trouvé au moins un drame dans chaque famille : vie privée catastrophique, accident mortel, maladie grave, divorce, décès prématuré, handicap, etc. mais ces événements tragiques restent généralement isolés. Dans la vie des stars, pour une obscure raison, on trouve non seulement ces drames de Mr et Mme Tout le monde mais aussi un paquet d’autres. Certains sont des effets collatéraux de la notoriété et de la multitude de rencontres plus ou moins saines qu’elle engendre, mais pas tous.

Star moi ? Non merci !

Je ne sais plus si j’ai commencé à écrire ou si je suis venue dans ce monde envié du cinéma pour trouver la richesse et la gloire. Sans doute un peu, même si je l’aurais sûrement nié de bonne foi la main sur le cœur. Aujourd’hui, soit 15 ans plus tard, je suis à des années-lumière d’être une star du cinéma ou de la littérature sinon vous seriez déjà tous au courant. Franchement, je m’en fiche. J’aimerais bien sûr travailler plus et mieux dans le cinoche car j’adore participer à un film, j’aime l’ambiance des tournages et voir mon nom sur un générique, même tout en bas. J’aimerais aussi pouvoir vivre de l’écriture. Mais la vie de star, ses tragédies, ses emmerdes et sa surexposition médiatique, je m’en passe très bien.

Au fond, qu’est-ce qu’on appelle une étoile ? Un petit soleil perdu dans le noir et le vide à des dizaines de trillions de kilomètres de sa copine la plus proche. Vue de la Terre, la beauté des étoiles nous enchante et nous inspire. Et bien qu’elles continuent de briller longtemps après leur mort, je ne suis pas sûre que leur sort soit vraiment enviable. Si vous en doutez, parcourez les pages de vos stars préférées – aujourd’hui décédées – sur internet ou Wikipedia… et continuez de rêver en regardant les étoiles.

P.S. 1 : vous voulez toujours être une star ? Lisez d’abord Succès damné d’Eric Corbobesse et Laurent Muldworf (éditions Fayard).

P.S. 2 : Si vous trouvez un exemple de star ayant eu une vie idyllique ou sans trop de drames de sa naissance à sa mort, n’hésitez pas à mettre le lien de sa page Wikipédia en commentaire.

3 Commentaires

  1. Scarlett Johansson ? son Wikipedia n’est pas trop triste 🙂

  2. DEGRYSE SYLVIE

    doit bien en exister Une quand même … en tout cas je m’autorise à y croire ! hé ! c’est qui qui croit toujours au père noël … bon en attendant cette recherche longue qui risque de me lasser avant que ça me reprenne … une chose est sûre c’est que je me laisse éblouir devant ce champ de coquelicots avec consentement assumée et sans modération 😉

Laisser un commentaire