La mauvaise qualité peut nuire gravement à votre santé !

Avant j’étais riche. C’était il y a longtemps, mais je me souviens encore avec émotion de mes visites mensuelles chez le coiffeur, mon abonnement à la salle de sport, mon grand appartement, ma garde-robe de luxe, mes fréquentes sorties au resto, mes vacances aux États-Unis ou ailleurs, mes après-midis à arpenter les boutiques avec la jubilation de celle qui sait qu’elle peut craquer sur tout ce qui lui fait vraiment plaisir. Mais ça, c’était avant. Et puis j’ai rejoint le monde du spectacle, mes économies ont fondu comme neige au soleil et un jour, il m’est arrivé une chose impensable : je me suis retrouvée à découvert. Où passait donc mon argent ?? J’ai scruté mes comptes, fait des statistiques, établi un budget mensuel pour éviter de perdre le contrôle de mon CCP… Mais ce n’était pas encore assez. Pour m’en sortir, j’ai dû apprendre à dépenser moins et surtout acheter moins(…)

Lire la suite

Qu’est-ce qu’ils ont tous à vouloir me RASSURER ?!

Depuis quelques années journalistes, politiques, blogueurs, publicitaires et communicateurs de tout poil ont une nouvelle obsession : rassurer tout le monde. Machin tient à nous “rassurer” sur l’état du ciel ou du trafic avant le week-end, Truc tient des “propos rassurants” sur l’état de la couche d’ozone, Bidule se sent “rassurée” avec sa serviette hygiénique ou son déodorant… Effet de mode issu d’une époque anxiogène ? Tentative d’attirer l’attention d’un public saturé d’informations ? Paresse intellectuelle ? Quoi qu’il en soit, chaque fois que je lis ou entends ce mot, mon niveau de stress fait un bond vertigineux et les yeux me sortent de la tête : “Qu’est-ce qu’il a encore celui-là à vouloir me RASSURER !!” Je n’ai pas besoin d’être rassurée à tout bout de champ, merci Le Larousse nous indique que “rassurer” signifie “rendre confiance à quelqu’un, le délivrer d’une inquiétude”. Or, je tiens à rassurer mes compatriotes : même si ma(…)

Lire la suite