Saint-Valentin : 1+1 n’est pas toujours supérieur à 2

Pendant longtemps, la Saint-Valentin a été synonyme pour moi de mauvais moment à passer. Cette fête me rappelait perfidement chaque 14 février que je n’avais pas réalisé le plus grand rêve de ma vie : trouver l’homme de ma vie, sans qui il m’était impossible d’être heureuse et épanouie, sans qui ma vie n’avait pas de sens, sans qui je ne pouvais pas faire d’enfant et donc sans qui ma vie serait forcément un épouvantable fiasco… Observer les conflits, les frustrations, les compromis, les renoncements des couples qui se faisaient et défaisaient autour de moi ne me consolait pas. D’ailleurs, les couples incapables de s’entendre sur grand-chose étaient au moins d’accord sur une seule : ils étaient bien plus heureux à deux que moi toute seule. Et même quand un conjoint déprimé s’avisait d’envier mon célibat, cette folle pensée ne subsistait pas longtemps. Avec le recul, j’ai pourtant été obligée de constater(…)

Lire la suite

Quand tu ne comprends plus rien, écoute l’univers !

Déjà quelques dizaines d’années que je fréquente cette planète et j’ai toujours beaucoup de mal à comprendre comment elle fonctionne et – surtout – ce que je suis venue y faire. À défaut de trouver un sens au destin humain, je m’intéresse de temps en temps aux étoiles et à l’infiniment grand. Car j’ai le sentiment que l’univers a pas mal de points communs avec nous. Les corps célestes ne sont pas très différents de nous Sans rentrer dans des détails de spécialistes, nous savons tous que le ciel est – entre autres – habité par les individus suivants : Des étoiles fixes : nous en avons aussi. Certaines sont mortes depuis très longtemps et nous percevons toujours leur lumière et leur chaleur ; Des comètes ou étoiles filantes : nous en avons encore plus. Elles brillent très fort quelques années, puis retournent dans le néant de l’histoire humaine ; Des planètes : chacun de nous(…)

Lire la suite

Quand la Saint-Valentin n’est pas rose…

Pour beaucoup d’entre nous, le jour le plus déprimant de l’année est celui de la Saint-Valentin. Les premières fois que nous le passons en célibataires, nous sommes généralement très jeunes. Nous rameutons nos potes et organisons joyeusement une bonne bringue anti-Saint-Valentin en boîte ou au resto. Nous sommes même soulagés de n’avoir pas à nous taper le traditionnel dîner aux chandelles assorti du cadeau avec les cœurs, ces trucs faisant vraiment trop ringards. La Saint-Valentin à 30 ans À partir de 30 ans, la perspective de passer seul(e) la soirée de la Saint-Valentin nous fait déjà moins rire. Les copains commencent à se caser, quand ils n’ont pas poussé le bouchon jusqu’à se marier, et la fiesta pro-célib prend déjà des airs de déroute. Le petit resto entre filles au milieu des couples qui se bisouillent par-dessus la table en échangeant des regards énamourés devient carrément flippant. Et si les couples en(…)

Lire la suite

Mon programme 2017 pour lutter contre le célibat des Français !

Le gouvernement, qui fait de la lutte contre le chômage sa priorité des priorités depuis plus de trente ans, réalise-t-il que lutter contre la solitude de ses concitoyens serait bien plus efficace pour résoudre les maux de l’économie française ?? Le célibat nuit gravement à la santé de l’économie française Vivre à deux permet déjà de consommer davantage, au lieu de consacrer une bonne partie de ses revenus au paiement du loyer et des divers frais fixes. Surtout quand on vit à Paris où l’on cumule un loyer et un coût de la vie plus élevés qu’en province. Caser deux célibataires, c’est augmenter leur pouvoir d’achat de façon importante. Aider les millions de célibataires à trouver l’âme sœur contribuerait aussi à résoudre la pénurie de logements dans les grandes villes. La diminution du célibat engendrerait également des économies d’énergie. En dehors du fait qu’un amoureux représente une indéniable source de(…)

Lire la suite

Amour : les 10 commandements !

Le domaine de notre vie qui génère le plus de frustrations et de déceptions est sans aucun doute le domaine amoureux. Que de temps perdu à soupirer après de beaux indifférents, à attendre l’improbable coup de fil d’un troll sexy ; que d’énergie gaspillée dans des histoires foireuses, que de larmes versées à cause d’illusions perdues… Et combien j’aurais aimé – à 15 ans ou 20 ans – que quelqu’un me donne quelques règles simples, à apprendre par cœur, à graver dans ma cervelle afin d’éviter de tomber dans tous les pièges posés par notre ami Cupidon. Pièges – si l’on y réfléchit 3 secondes – que nos parents et grands-parents ont connus avant nous, qui sont au cœur d’une quantité colossale de fictions et de témoignages… et dans lesquels nous continuons pourtant tous de tomber avec une constance désarmante. Sommes-nous totalement naïfs ou nous croyons-nous obligés de vérifier par nous-même(…)

Lire la suite

Je rêvais d’être une star… jusqu’à Wikipedia

Qui n’a jamais rêvé d’être une star ? De frimer devant des dizaines de photographes sur un tapis rouge, de recevoir l’amour d’une foule en délire perchée sur une scène, de se vautrer dans des hôtels 10*, de voir sa trombine et son nom en lettres géantes sur un écran de cinéma, de se faire courtiser par les hommes les plus beaux, les plus riches et les plus intelligents de la planète ??? Que les menteuses lèvent le doigt ! Bon, ok, personne. Moi aussi quand j’étais gamine, ado et même plus tard, j’ai regardé avec envie les étoiles du show biz à la télé, au ciné et dans les magazines en me disant : aaaaahhh, si seulement j’avais la chance d’avoir une vie aussi merveilleuse… (long soupir) Et je me demandais pourquoi tous ces gens avaient autant de veine et pas moi. Enfin, je me le suis demandé jusqu’à(…)

Lire la suite