Bilan des ventes de « La rousse qui croyait au père Noël » !

J’ai du mal à le croire, mais voilà déjà trois ans que je me suis lancée dans l’autoédition : que d’aventures depuis ! Comme plusieurs de mes collègues auteurs indépendants, j’ai décidé de vous montrer l’envers du décor en faisant un bilan de la publication du premier tome de mon premier roman « La rousse qui croyait au père Noël ». Les trois versions de « La rousse » Pour commencer, sachez que la publication de « La rousse qui croyait au père Noël » s’est faite en trois temps : 1 – en février 2014, j’ai publié une première version qui portait le titre imprudent – mais international 🙂  – de « Sexy Comedy ». Craignant que cette histoire ne plaise à personne, j’ai remplacé le nom de l’auteur par celui du personnage – Flamme : ce n’était pas une bonne idée… Après une tentative décevante de couverture par une jeune graphiste de Fiverr située à l’autre bout du monde, j’ai(…)

Lire la suite

« C’est moi La rousse ! »

 J’ai eu la chance de grandir dans un appartement rempli de livres. Gamine, j’adorais explorer le rayon jeunesse des librairies, dénicher les nouvelles aventures d’Alice, du Club des Cinq, de Fantômette, des Conquérants de l’impossible, etc.  Mon rêve à l’époque, c’était : devenir journaliste ! Pourquoi journaliste ? Aucune idée. Sans doute parce que j’aimais lire et écrire, que je ne me voyais pas prof de français et que je n’osais pas m’imaginer romancière. J’ai créé mon premier journal à l’école primaire, baptisé « La gazette de petit village ». Je l’écrivais soigneusement à la main sur du papier carbone et mon père le dupliquait ensuite à la ronéo, l’ancêtre de la photocopieuse. J’ai poursuivi l’aventure au collège, lançant successivement deux journaux avec le soutien des profs : Eurêka et Clin d’œil. Aucun n’a dépassé le 4ème numéro et ma carrière de journaliste a pris fin avant mes quinze ans. L’année suivante, je suis entrée au lycée(…)

Lire la suite

Bienvenue sur le blog de ceux qui croient au père Noël et au prince charmant !

Chers amis réels ou virtuels, Je ne sais par quel hasard vous vous trouvez actuellement en train de lire le tout premier post de mon blog, mais sachez que votre visite me fait très plaisir. Qui suis-je ? Je m’appelle Suzanne, j’appartiens à la génération X – celle de Goldorak, Candy et L’île aux Enfants – même si l’âge qui en résulte officiellement me laisse perplexe depuis déjà pas mal d’années. J’ai l’étrange particularité de croire au père Noël, pour la bonne raison que personne n’a encore réussi à me prouver qu’il n’existe pas. De fait, je me suis mis en tête à 30 ans passés de devenir actrice et – certains ont toujours du mal à y croire – on me paie aujourd’hui de temps en temps pour jouer la comédie. Autre idée farfelue qui m’est venue à la même époque : écrire un roman. J’ai mis quasiment 15 ans à y parvenir,(…)

Lire la suite