La barbe des barbes !

la-barbe-des-barbesPendant très longtemps, la seule barbe à des kilomètres à la ronde a été celle de mon Papa. Quand j’apercevais au loin la silhouette d’un grand brun barbu à lunettes, je n’hésitais pas à courir vers lui car ce ne pouvait être que mon Papa. Jusqu’au jour où j’ai couru vers un grand brun barbu à lunettes et me suis retrouvée bête : ce n’était pas mon Papa. Depuis quelques années, je fais très attention avant de prendre mon élan car il y a des grands bruns barbus à lunettes à tous les coins de rue.

Qu’est-ce qu’ils ont tous avec leur barbe ?

Devant cette épidémie de barbes sur le territoire national, je n’ai pu m’empêcher de me demander : mais d’où vient-elle ? Pas du réchauffement climatique, bien qu’il semble exister une certaine corrélation entre la hausse des températures et la longueur des barbes. Pas de mon Papa non plus, qui est loin d’être assez célèbre pour avoir lancé la mode. Peut-être que :

  1. Les hommes sont trop maladroits pour prendre le risque de se raser ;
  2. Les poils permettent aux hommes de parler et de rire dans leur barbe ;
  3. Certains hommes n’aiment pas trop trop leur menton ;
  4. Les hommes pensent faire plus Homme avec la barbe ;
  5. Les hommes aiment bien qu’on les caresse dans le sens du poil de barbe ;
  6. La barbe permet aux hommes de passer au nez et à la barbe des autres quand ils ne sont pas là et avec qui ils devraient être ;
  7. Avoir du poil au menton permet aux jeunes hommes de faire un concours de la barbe la plus longue avec leurs supérieurs hiérarchiques ;
  8. Certains hommes assument d’être de vieux barbons ;
  9. Les barbus paraissent toujours de bon poil.

C’est qui ce barbu ??

N’ayant pas grandi dans un monde de barbus, j’ai du mal à identifier rapidement un barbu parmi d’autres barbus. Je vois des grands barbus, des petits, des gros, des minces, des blonds, des bruns, des chauves, avec ou sans lunettes… J’évite donc d’écouter la sérénade d’un barbu. Quand bien même son ramage serait agréable, comment savoir si le même me plaira toujours avec le menton déplumé ?

Je ne balancerai pas le nom, mais j’ai déjà vu une épouse – pas ma mère, je tiens à le préciser – ordonner à son mari de faire repousser sa barbe qu’il avait rasée à cause de la chaleur. Elle avait du mal à le reconnaître sans ses poils. Heureusement, le retour de la barbe a ramené la paix dans le ménage. L’époux n’était pas rancunier, aussi n’a-t-il pas tenu rigueur à sa femme de cette exigence barbante.

Les députés français n’ont pas beaucoup de poil au menton

Malgré les avantages considérables énumérés plus haut, je remarque que peu d’hommes politiques occidentaux portent la barbe. Sur les photos actuelles de l’Assemblée nationale – qui rassemble 351 députés masculins – j’ai compté 31 barbus (9 %) et 26 boucs ou discrètes barbes (7 %). Je n’ai pas compté les députés mal rasés le jour de la photo car leurs quelques poils ne peuvent être sérieusement qualifiés de « barbe ».

Pourquoi ce peu d’empressement des hommes politiques à s’embarber ? Sans doute pour éviter que les Français ne se posent des questions du type :

  • Pendant les élections : « Dis donc Louison, c’est qui ce barbu qui distribue ses tracts là-bas ? »
  • Au 20 Heures : « C’est qui ce député barbu à la téloche ? J’ai déjà vu ses oreilles quelque part… »
  • Sur la photo du gouvernement : « Dis donc Gaston, notre président c’est le jeune barbu de droite ou le jeune barbu de gauche ? »

Et la femme à barbe ?

Autre question qu’on peut se poser : pourquoi n’y a-t-il pas plus de femmes à barbes ? Est-ce pour éviter que les hommes des cavernes ne se posent des questions du type :

  • T’es sûr qu’elle n’a que 18 ans cette barbue ?
  • C’est pas ma barbue qui bécote le chauve là-bas ?
  • Au fait, c’était qui cette barbue avec qui j’ai passé la nuit hier soir dans un coin sombre ?? J’espère que c’était pas celle du chef…

Harry et les barbus

Dans un tout autre registre, si ma mémoire est bonne, seuls Hagrid et Dumbledore sont de vrais barbus dans Harry Potter. Leur âge et surtout leur stature permet de les distinguer facilement. Peut-être n’a-t-on pas multiplié les professeurs à longue barbe à Poudlard de peur que le public ne s’y retrouve pas. De même, peu d’acteurs portent de barbe en permanence : les fans se demanderaient sans doute bien vite à quoi ils ressemblent sans.

Mes amis sont-ils plus aimables avec la barbe ?

En parcourant le trombinoscope de mes amis hommes, je m’aperçois que pas mal d’entre eux – que j’ai quasiment tous connus sans – sont passés à la barbe. Elle n’est pas forcément très longue, mais elle modifie sensiblement leur image. Mes amis ont-ils cédé aux sirènes de la mode ou cherchent-ils à se faire recruter sur les nombreux films d’époque tournés en ce moment ? S’ils passent sur cet article, qu’ils n’hésitent pas à le dire en commentaire.

En attendant d’éclaircir ce mystère, je suis désolée de dire à ces messieurs que la barbe ne va pas à tout le monde. Quelques uns la portent bien, mais elle n’apporte rien à la plupart des autres. Leur visage n’a nul besoin de barbe pour avoir plus de personnalité. Je dirais même plus : elle peut masquer un visage agréable. Quand elle n’en bousille pas carrément l’harmonie…

Cette généralisation de la barbe chez les hommes, c’est un peu comme si toutes les femmes françaises décidaient de se teindre en blond. Messieurs, comment retrouveriez-vous votre blonde dans une foule de blondes ? Grâce au GPS de son portable ?

Le barbu le plus célèbre du monde est…

Puisqu’il est question de barbe dans cet article de décembre, je dois reconnaître qu’il existe un homme dont l’identité est indissociable de la barbe : c’est le père Noël. Sa longue barbe blanche permet à n’importe quel père et n’importe quel acteur de l’incarner, ce qui serait difficile s’il n’en avait pas. Ce subterfuge permet aux enfants de nombreux pays depuis plus d’un siècle de partager cette fête de Noël et de maintenir l’illusion d’immortalité de ce personnage réconfortant entre tous.

En attendant que mon barbu préféré – après Papa bien sûr – passe déposer mes cadeaux au pied du sapin le 25 décembre, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année avec vos barbus (ou pas) respectifs.

Rendez-vous sur le blog en 2018, en espérant une année pas barbante !

 

Laisser un commentaire