Amour : les 10 commandements !

les-10-commandements-de-l-amourLe domaine de notre vie qui génère le plus de frustrations et de déceptions est sans aucun doute le domaine amoureux. Que de temps perdu à soupirer après de beaux indifférents, à attendre l’improbable coup de fil d’un troll sexy ; que d’énergie gaspillée dans des histoires foireuses, que de larmes versées à cause d’illusions perdues…

Et combien j’aurais aimé – à 15 ans ou 20 ans – que quelqu’un me donne quelques règles simples, à apprendre par cœur, à graver dans ma cervelle afin d’éviter de tomber dans tous les pièges posés par notre ami Cupidon. Pièges – si l’on y réfléchit 3 secondes – que nos parents et grands-parents ont connus avant nous, qui sont au cœur d’une quantité colossale de fictions et de témoignages… et dans lesquels nous continuons pourtant tous de tomber avec une constance désarmante.

Sommes-nous totalement naïfs ou nous croyons-nous obligés de vérifier par nous-même la véracité de principes établis depuis des millénaires ?

Je remarque pourtant que nous n’éprouvons pas le besoin d’assassiner quelqu’un ou de cambrioler une banque pour comprendre que tuer et voler ne favorise ni notre épanouissement personnel ni notre réussite sociale. Alors pourquoi nous obstinons-nous à cumuler les erreurs élémentaires dans notre vie sentimentale ??

Pour que cette malédiction cesse, j’ai tenté d’établir la liste des grands principes qu’il me paraît judicieux de respecter dans le domaine amoureux. Voici donc mes 10 commandements pour espérer trouver l’amour avec un grand A :

  1. Ton cœur tu suivras
  2. Les ménages à trois tu fuiras
  3. Amour et amitié tu ne confondras pas
  4. Les bourreaux des cœurs tu snoberas
  5. Tes ex – si tu peux – de ta vie tu sortiras
  6. Les mirages de l’amour tu reconnaîtras
  7. Ton corps tu aimeras
  8. La violence tu ne toléreras pas
  9. De la passion tu te garderas
  10. À trouver l’Amour jamais tu ne renonceras

Si je me limite à 10 commandements, ce n’est pas seulement pour plagier un des plus grands best-sellers de tous les temps, mais aussi pour rendre la mémorisation plus facile. Nous savons en effet que notre petit cœur, quand il s’emballe, a une fâcheuse tendance à court-circuiter le cerveau. Il est donc utile de garder sous le coude une petite liste de repères très simples, à sortir en cas d’urgence et auxquels se référer quand notre QI et notre capacité de jugement vis-à-vis de l’élu(e) approcheront du 0 absolu.

Cette liste est-elle révolutionnaire ? Sans doute que non. Mais force est de constater que si ces principes ne sont nouveaux pour personne, ils sont rarement assimilés. Sinon la plupart des échecs amoureux ne relèveraient pas d’une entorse à une ou plusieurs de ces règles de base. En tout cas tous les miens, je l’admets, et quasiment tous ceux des personnes que je connais ou que j’ai connues.

Cette liste mérite évidemment quelques explications. Comme je suis tombée dans chacun de ces pièges – à des degrés divers – je consacrerai ultérieurement un article à chaque principe. J’ajouterai pour finir un article sur les prétendues exceptions à ces règles…

Entre-temps si vous voyez des « commandements » à ajouter, n’hésitez pas à le dire en commentaire : je suis très curieuse de les connaître. Peut-être pourrai-je prolonger la liste et écrire un nouvel article à leur sujet. Messieurs, si vous n’êtes pas d’accord avec cette liste ou si vous voulez en proposer une autre, n’hésitez pas à l’indiquer aussi en commentaire !

Avec un peu d’entraînement, j’espère que nous apprendrons à notre cœur à faire preuve de discernement. Nous pourrons alors consacrer notre temps et notre énergie à des projets constructifs et fascinants plutôt qu’à des romances coûteuses et condamnées d’avance. Avec un peu de patience, peut-être serons-nous un jour tous heureux en affaires ET en amour !

 Les articles suivants ont été publiés groupés dans un petit livre également baptisé « Amour : les 10 commandements ! », disponible depuis le 7 février 2017 sur Amazon.

 

2 Commentaires

  1. Retour PingQuand la Saint-Valentin n'est pas rose... — Le blog de Suzanne

  2. Retour PingLes comédies romantiques nuisent-elles à notre vie sentimentale ? — Le blog de Suzanne

Laisser un commentaire